Accueil / Assurance habitation / Êtes-vous suffisamment couvert en cas de cataclysme?

Êtes-vous suffisamment couvert en cas de cataclysme?

La chambre de l’assurance de dommages (CHAD) publie une chronique traitant de l’impact des catastrophes naturelles sur votre assurance. Après les récentes inondations de St-Jean sur le Richelieu et les débordements d’égouts reliés aux importants orages, plusieurs consommateurs s’aperçoivent qu’ils sont mal couverts.

Même si 66 % des titulaires de polices d’assurance habitation savent vaguement ce qu’est une « soupape de refoulement », seulement 32 % en possède une. Cette soupape réduit les risques de refoulement des eaux d’égout dans votre maison. Il est indispensable de se procurer une assurance contre le refoulement, particulièrement si vous habitez dans un secteur à égout unique qui recueille et évacue l’ensemble des eaux de toute nature (égout pluvial et domestique regroupé).

Ma maison est-elle assurée contre les catastrophes naturelles?

La majorité des catastrophes naturelles sont couverte par les polices d’assurance. Les contrats couvrent généralement les dommages causés par des événements imprévisibles. Ainsi, les dommages causés à votre habitation par la grêle, la neige, le vent ou le verglas sont couverts, selon les protections contenues dans votre police d’assurance.

Par exemple, en 2009 à Mont-Laurier, les dommages causés par la tornade ont été couverts par les assureurs, selon les différents libellés des contrats. Les inondations ne sont cependant pas couvertes au Québec, ni ailleurs au Canada ou aux États-Unis, car il s’agit d’événements prévisibles.

Vous avez des questions concernant votre police d’assurance habitation? Il est important de communiquer avec votre représentant en assurance de dommages, qui est là pour vous informer.

Pourquoi ne suis-je pas couvert pour les inondations?

Les inondations sont des phénomènes prévisibles, récurrents, répertoriés au Québec  et connus du gouvernement ainsi que des municipalités. C’est pour ces raisons que les dommages causés par la crue des eaux ne sont pas couverts.

Mon habitation est inondée, qui peut m’aider financièrement?

En cas de sinistre, communiquez premièrement avec votre représentant en assurance de dommages. Il est là pour vous conseiller et il saura vous expliquer la marche à suivre. Il vérifiera votre contrat d’assurance.

Pour les dommages causés par les inondations, c’est le gouvernement qui intervient avec un programme d’aide financière aux sinistrés. Pour obtenir plus de renseignements sur ce programme, consultez le site du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Pour les cas d’inondation, votre municipalité est une intervenante de première ligne et elle travaille en étroite collaboration avec le gouvernement. Elle saura vous guider.

Comment faciliter ma demande de réclamation?

Nous vous recommandons fortement de dresser la liste des biens endommagés ou détruits et, si possible, de prendre des photos ou une vidéo de ces biens avant d’en disposer.

À cette fin, la Chambre de l’assurance de dommages vous invite à télécharger une version électronique de l’inventaire des biens (en format Excel). Cet outil fort utile vous aidera à dresser la liste de vos biens.

Est-ce que mon véhicule automobile est assuré en cas d’inondation?

Les polices d’assurance automobile diffèrent des polices d’assurance habitation puisqu’un véhicule peut être déplacé à un endroit sécuritaire.

Si vous avez les protections au contrat,  votre véhicule automobile est couvert. Les protections « Tout risque » couvrent tous les dommages, y compris ceux causés par les inondations.

Je dois quitter ma demeure en raison de sinistre, suis-je couvert?

Selon la situation, votre assureur ou le gouvernement peut prendre en charge les frais de subsistance d’un sinistré. Plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte : avez-vous reçu un ordre d’évacuation, partez-vous de manière volontaire?

Nous vous suggérons de conserver tous les reçus de dépenses engagées pour vous loger et vous nourrir à l’extérieur de votre résidence. Selon la nature du sinistre et du contrat d’assurance, ces frais peuvent être remboursables.

Top